Le plan de cet article, pour vous repérer :

1- Pourquoi construire une liste email
2- Comment j’ai obtenu mes 500 premières adresses email
3- Les stratégies efficaces pour récupérer des adresses email
4- Quels outils pour construire votre liste email ?
5- Envoyer une newsletter à 200 000 personnes chaque semaine

 

Paul Jarvis est graphiste en freelance depuis plus de 20 ans.

Son blog personnel est l’un des plus populaires dans le domaine de l’entrepreneuriat, du marketing et du freelancing. 

Au début de l’année 2019, il a publié un livre : “Company Of One”. Il y remet en question la pensée populaire qui veut qu’une entreprise doive absolument croître très vite. 

Il présente un autre modèle, dans lequel l’entreprise est rentable dès le premier jour, maîtrise sa croissance et s’arrête quand elle atteint la taille optimale. 

Pour Jarvis, l’enjeu est de construire son business autour de sa vie, et non l’inverse.

C’est précisément ce qu’il a fait.

Il s’est bâti un mode de vie qui lui permet d’organiser ses journées comme il le souhaite et de poursuivre ses ambitions créatives.

Jarvis travaille depuis chez lui, au milieu d’une forêt située sur une petite île Canadienne. 

Paul jarvis créateur indépendant newsletter

Lecture complémentaire : Working remotely on an island: a day in the life of a company of one

Company of One“ a été un best-seller immédiat. À sa sortie, Jarvis a été invité partout, est passé dans la majorité des gros podcasts américains et a obtenu de nombreux articles de presse. Tout le monde parlait de son livre.

Au fil des années, Jarvis s’est construit l’avantage concurrentiel (c’est la meilleure traduction du mot asset que j’ai trouvée) le plus important que l’on peut avoir en tant que créateur indépendant : une audience de personnes intéressées par son travail.

Grâce à son blog et la newsletter qu’il envoie tous les dimanches, il a gagné la confiance et l’attention de plusieurs dizaines de milliers de personnes. 

Il sait qu’à chaque nouveau produit (livre, podcast, formations, etc) qu’il sort, il peut compter sur eux.

La construction d’une audience de fans est également ce qui permet à de nombreux auteurs comme Tim Ferriss, Seth Godin ou Ryan Holiday de faire un carton à chaque nouveau livre qu’ils sortent. 

Cela ne s’applique pas uniquement à l’écriture. De plus en plus de créateurs de tous horizons parviennent à vivre de manière indépendante, grâce à leur audience.

Ils ne dépendent plus de gatekeepers (labels de musique, maisons d’édition, producteurs, etc) pour distribuer leurs créations et toucher leur public. Ils ont gagné l’attention de milliers de personnes et peuvent s’adresser directement à eux, selon le modèle des 1 000 vrais fans. 

L’audience construite peut se manifester sous plusieurs formes. Les plus évidentes sont le nombre de followers sur les réseaux sociaux et la liste email. 

Dans cet article, j’aimerais détailler la plus puissante d’entre elles : la construction d’une liste email.

Pourquoi construire une liste email ?

Quand j’ai commencé à écrire sur Internet, en 2016, je n’avais aucune idée de l’importance de posséder une liste email.

Je publiais mes articles, sans me soucier du reste. Ils n’avaient aucun fil conducteur, si ce n’est de suivre mes intérêts du moment et d’être le véhicule de mes convictions.

Progressivement, j’ai pris goût à l’écriture et j’ai commencé à m’intéresser aux techniques marketing pour toucher davantage de monde.

Un conseil revenait sans cesse : construire une liste email.

J’ai rapidement compris pourquoi et mis cette recommandation en application.

  • La liste email est un canal de diffusion

Chaque dimanche, j’envoie un email aux personnes inscrites à ma liste. Je leur parle de mon article de la semaine, du projet sur lequel je travaille et leur partage des ressources intéressantes.

En quelques clics, je touche plusieurs centaines de personnes intéressées par mon travail, qui m’ont donné leur permission et qui s’attendent à recevoir des nouvelles de ma part. 

Avec le temps, la liste email que je me suis construite est devenu le premier canal de diffusion de mes articles. 

  • La liste email permet de ne dépendre d’aucun algorithme

L’envoi d’email est instantané et (pratiquement) sans filtre. À l’inverse des réseaux sociaux, je ne dépends d’aucun algorithme et je ne suis pas limité par le plafond du reach organique de Facebook, LinkedIn ou Twitter.

Je ne suis pas non plus restreint par un nombre de caractères ou une mise en forme particulière. L’email me permet pratiquement de tout faire, de mettre autant de liens que je veux et de laisser libre court à ma créativité. 

  • La liste email permet de construire une relation avec son audience

Cette raison est la plus importante. 

Avec mes mails, je peux parler directement avec les personnes qui me suivent. Je prends le temps de construire une relation durable, basée sur la confiance et la valeur que j’essaie d’apporter. 

Chaque semaine, près de la moitié de mes abonnés ouvre mes emails. Je les encourage au maximum à me répondre et à engager la discussion avec moi.

taux d'engagement newsletter mailchimp

Cela donne lieu à de belles rencontres et me permet de mieux cerner le profil de personnes intéressées par mon travail. 

Lorsque j’ai publié mon premier livre, en décembre 2017, j’ai pu m’appuyer sur le début de liste que j’avais construite pour le diffuser. J’ai pu informer les quelque 300 personnes qui s’étaient intéressées à mon travail qu’il était disponible. 

Aujourd’hui, ma liste compte 650 personnes et grandit chaque semaine.

C’est mon asset le plus important. Celui qui possède le plus de valeur. Quoi qu’il se passe, je sais que je la “posséderai” toujours. C’est également la chose la plus difficile à construire, qui demande beaucoup de temps et de travail.

Comment j’ai obtenu mes 500 premières adresse email

Voici l’historique détaillé de la construction de ma liste email, depuis le début. 

Je publie mon premier article sur Medium en février 2016. Je n’ai aucun formulaire de capture d’adresses email et ne possède aucune idée de leur importance.

Je publie régulièrement, jusqu’en juin 2017, date à laquelle je me décide d’écrire mon premier livre. 

Je commence à avoir un joli nombre de followers sur Medium, mais ce chiffre n’a aucune utilité (Medium met mal en avant le contenu des personnes que l’on suit). Je comprends que je dois aller plus loin et c’est à ce moment que je réalise l’importance de me construire une liste email et de développer mon audience.

J’ajoute donc un formulaire de capture au bas de mes articles, pour inviter mes lecteurs à me laisser leur contact. Le message n’est pas encore au point, mais c’est un premier pas. Voici à quoi cela ressemblait :

formulaire capture email

Je publie au rythme d’un article par semaine. Pour leur promotion, je vais au plus simple : je partage mes articles sur mes réseaux sociaux, ainsi que dans des groupes Facebook avec une audience affinitaire. Certains marchent très bien et me rapportent plusieurs dizaines d’abonnés d’un coup. 

Chaque dimanche, j’envoie mon article de la semaine sous forme de newsletter à ceux qui me laissent leur email. Ils sont d’abord quelques dizaines, puis une petite centaine. 

La stratégie fonctionne. Mais j’aimerais aller plus vite. 

Pour les besoins de mon livre, je réalise 4 interviews. J’en publie des extraits sur mon compte Medium. Elles sont repartagées par les personnes interviewées (Jean de la Rochebrochard, Onur Karapinar, Hector Balas et Thomas Despin) et me permettent de toucher une nouvelle audience. Je continue à collecter des emails. 

Décembre 2017 : 6 mois après la mise en place de mon premier formulaire de capture au bas de mes articles, ma liste atteint les 300 abonnés. Je m’apprête à publier mon livre ; c’est une bonne base, sur laquelle je peux m’appuyer pour communiquer. 

Chose que je n’avais pas anticipée : plusieurs abonnés me proposent leur aide pour mon livre. Je trouve un graphiste pour la couverture par ce moyen, ainsi que divers soutiens. 

Après la publication de mon livre, je fais une petite pause. Je reprends les articles sur un rythme régulier à l’été 2018.

Jusqu’au mois de décembre 2018, je continue à publier sur mon compte Medium. J’ai accumulé 1 500 followers sur Medium et j’ai envie de capitaliser sur ce chiffre. 

followers blog medium valentin decker

 

Le nombre d’abonnés à ma newsletter continue d’augmenter, mais à un rythme que je trouve un peu trop lent.

Début décembre 2018, je prends la décision de quitter Medium. La plateforme me rapporte peu de trafic organique (malgré mes 1 500 followers), l’expérience de lecture se dégrade, la communauté française y est de moins en moins active et j’ai envie de me créer mon univers à moi.

Je me concentre désormais à 100% sur ce blog. 

Même si mes articles génèrent moins de trafic (à l’inverse de Medium, il est très difficile de tomber sur mes articles ou mon blog par hasard), celui-ci est plus qualifié. Les lecteurs passent davantage de temps sur mon site, ils se baladent chez moi. Et la croissance de ma liste email s’accélère. 

Je parviens beaucoup mieux à transformer mes visiteurs en abonnés à ma newsletter.

Si je fais un rapide calcul, en mai 2019, j’ai obtenu 1 700 visiteurs uniques sur mon site et récolté 40 adresses email. Cela me donne un taux de conversion qui se situe entre 2 et 2,5%.

(En réalité, ce taux de conversion est un peu supérieur : je ne discrimine pas les visiteurs dont je possède déjà l’email et dans les 40 nouveaux, je retire les quelques personnes qui se désinscrivent de ma liste.)

Au moment où je publie cet article, ma liste email grandit au rythme d’1 ou 2 nouveaux abonnés par jour. J’approche des 650 adresses email.

faire grandir liste email blog

Si ce site convertit mieux, c’est également parce que je peux être un peu plus insistant dans la collecte de mes emails. Sur Medium, je n’avais qu’un formulaire au bas de mes articles (et parfois au début). Sur mon site :

  • J’ai un formulaire au bas de mes articles

formulaire capture email articles

  • J’ai un formulaire sur ma page d’accueil

formulaire capture d'email homepage

  • J’ai une pop-up qui se déclenche au bout de quelques secondes de lecture 

Popup capture email

  • J’ai une pop-up d’exit-intent : en théorie, dès qu’une personne approche sa souris de la croix pour fermer la page, la pop-up se déclenche (elle ne fonctionne pas toujours très bien d’ailleurs)

L’enjeux est de ne pas être trop insistant et de garantir une bonne expérience de lecture pour le visiteur qui ne souhaite pas me laisser son email. 

Je dispose également de plus de libertés en termes de message et de ce que je peux offrir en échange de l’adresse email de mon visiteur. J’ai essayé de nombreuses choses :

  • “Laissez-moi votre email et ne manquez aucun article”
  • “Laissez-moi votre email et soyez au courant de la sortie de mon livre”
  • “Laissez-moi votre email et je vous envoie une liste de 7 lectures sur l’entrepreneuriat”
  • “Laissez-moi votre email et recevez un ebook pour développer votre créativité”

Les stratégies efficaces pour récupérer des adresses email

Vous souhaitez construire votre liste email de zéro ? Voici les stratégies qui fonctionnent et que je recommande.

Avec davantage de méthode, vous pouvez aller bien plus rapidement que moi.

1. Demandez-vous pourquoi ils voudraient s’abonner 

Mettez-vous à la place de vos lecteurs.

Pourquoi devraient-ils vous laisser leur adresse email ? Quelle valeur vont-ils en retirer ?

Dans la construction de votre liste, ne pensez pas à votre intérêt personnel. Pour vous, votre newsletter a une valeur importante. Mais votre lecteur s’en moque. Il a besoin de savoir ce qu’il va en être pour lui et les bénéfices qu’il va en retirer. 

Est-ce qu’il va y trouver des articles, un angle ou un point de vue unique ?

Est-ce qu’il va y trouver du contenu exclusif ? Des ressources rares, difficiles d’accès ?

Est-ce qu’il va avoir accès à des offres qu’il ne pourrait pas trouver ailleurs ?

Est-ce que vous allez l’amener dans les coulisses de votre processus de création ? 

Est-ce qu’il va se sentir plus intelligent après la lecture de votre newsletter ? Est-ce qu’il y trouvera des anecdotes à raconter à ses amis pour briller en société?

Votre newsletter doit être capable d’exister à elle seule, sans objectif ni arrière pensée différente de celle d’aider votre communauté et de créer un lien avec les gens qui vous suivent.

Ce n’est pas simple, surtout quand on se lance, mais c’est le premier niveau de réflexion à avoir.

2. Créez du contenu sur une thématique précise

On s’abonne à la liste email d’un créateur parce que l’on souhaite être tenu au courant de son travail et de ses projets. Si ce que vous créez est utile et de bonne qualité, le lecteur va en vouloir davantage. 

Le contenu (texte, vidéo, podcast, etc) est une bonne manière de créer un rendez-vous. C’est un excellent prétexte pour entretenir une hygiène de communication régulière.

Si vous créez du contenu sur une thématique précise, c’est encore mieux. Vous attirez des abonnés ciblés, qui savent à quoi s’attendre. Plus votre positionnement est clair et marqué, plus cela a de vertus :

  • votre message parle aux visiteurs qui cherchent précisément ce type de contenu 
  • en ne traitant qu’une seule thématique, vos connaissances augmentent rapidement et vous êtes considéré comme une référence dans celle-ci
  • vous avez davantage de chances de générer du bouche-à-oreille 
  • vous avez moins de “concurrence” et vous pouvez plus facilement vous démarquer

C’est un point important, sur lequel je peux bien m’améliorer.

À l’heure où j’écris ces lignes, je suis dans une phase d’exploration. Je ne cherche pas à me restreindre à un seul type de contenu ou sujet. J’écris sur l’entrepreneuriat, le “dev perso”, mes lectures, l’écriture, le processus créatif ou le marketing. Les thèmes que je traite n’ont pas de lien évident entre eux.

Je cherche des gens attirés par mes idées, plutôt que par une thématique spécifique (exemple : le marketing sur Instagram). Ce n’est pas une bonne pratique et cela demande énormément de temps. Si vous souhaitez construire rapidement votre liste email, je vous conseille plutôt d’attaquer une niche précise et d’y concentrer vos efforts.

3. Commencez votre liste avant d’en avoir besoin.

Encore une fois, votre newsletter doit d’abord apporter de la valeur à vos lecteurs. Montrez-leur que vous n’êtes pas là pour leur vendre vos produits. 

Le pire moment pour commencer à construire votre liste email est de le faire quand vous en avez besoin. Vous aurez la pression de la monétiser au plus vite et ne prendrez pas le temps pour bâtir une vraie relation.

Plus vous commencez tôt et plus vous pouvez la laisser grandir, sans attente particulière de votre part. 

On ne plante pas un arbre parce que l’on a besoin de ses fruits dans les jours ou semaines à venir. Avant d’en retirer quoi que ce soit, on doit attendre une dizaine d’années. Il faut lui porter de l’attention. Lui laisser temps de faire ses racines, de prendre de la hauteur et de faire bourgeonner ses fleurs. On en récoltera les fruits bien plus tard. 

Même si vous ne savez pas encore à quoi votre newsletter vous servira à l’avenir, commencez à la construire dès maintenant.

4. Créez des lead magnets (contenus additionnels) 

Proposer simplement au lecteur de s’abonner pour le tenir au courant de vos nouveaux contenus est un bon début. Mais ce n’est pas suffisant.

Son temps et son attention sont précieux. Il est certainement exposé à des formulaires de capture d’emails plusieurs fois par jour. Sa boîte email est remplie de newsletter qui attendent d’être lues. Pourquoi s’inscrirait-il à la vôtre ? Il faut lui donner une raison supplémentaire de laisser son email. Lui proposer quelque chose en retour. 

Certains sites e-commerce offrent par exemple des réductions immédiates sur leur e-shop en échange de l’adresse email de leurs visiteurs.

lead magnet email e-commerce

Il existe énormément de possibilités :

  • vous pouvez offrir un contenu exclusif. Par exemple, si vous possédez un podcast, vous pouvez enregistrer un épisode bonus et le rendre accessible uniquement en échange d’une adresse email
  • Vous pouvez offrir une sélection de vos meilleurs contenus au format PDF
  • Vous pouvez offrir un accès en avant-première à votre prochain produit
  • Vous pouvez offrir un accès à une communauté privée. Un groupe Facebook ou Slack, par exemple
  • Vous pouvez offrir la première partie du livre que vous publiez
  • Vous pouvez lui offrir un cours gratuit par email ou en vidéo. C’est ce que l’on fait beaucoup chez LiveMentor et ça fonctionne bien

Voici ce que je propose sur mon site, pour les articles qui ne sont pas en rapport avec mon projet de second livre :

Soyez créatif, il n’y a aucune limite. Essayez-en plusieurs et conservez les lead magnets qui fonctionnent le mieux.

Plus ce que vous offrez a de la valeur, plus votre visiteur vous donnera facilement son adresse email.

5. Soyez régulier et multipliez les touches

En e-commerce, on dit qu’un visiteur ou un prospect doit être exposé 7 fois à un message avant de passer à l’achat. 

Sans aller aussi loin, imaginez votre stratégie de capture d’emails de la même manière. 

Il y a peu de chance qu’un visiteur vous donne son adresse email dès la première visite sur votre site ou vos articles. 

Soyez consistant. Soyez régulier. Multipliez les points de contacts. Offrez sans cesse de nouvelles opportunités à vos lectures de s’abonner. 

Montrez-leur que vous publiez de nouveaux contenus chaque semaine. Donnez-leur envie de ne pas les manquer et de s’embarquer dans l’aventure avec vous.

6. Ce n’est pas tout d’obtenir des adresses emails…

Il existe de nombreux hacks pour récupérer des adresses email plus rapidement. Vous pouvez exporter vos contacts LinkedIn. Vous pouvez récupérer ou payer des bases emails existantes. 

Mais j’insiste sur l’importance d’obtenir des abonnés qualifiés.

Rien ne vaut un abonné qui s’est inscrit de son plein gré et qui s’attend à recevoir votre contenu chaque semaine. C’est ce que vous devez viser. Quitte à ce que votre liste grandisse moins rapidement. Chaque abonné aura d’autant plus de valeur. 

Gardez également en tête que le nombre de personnes sur votre liste email n’est pas une finalité en soi. C’est le point de départ d’une relation. 

Une fois inscrit, vous devez accueillir chaque abonné de la meilleure manière possible. À ce sujet, je vous recommande cet article : Comment bien onboarder un nouvel abonné à sa newsletter ?

7. Inspirez-vous des meilleures newsletters

Le réel travail se fait ensuite, à chaque nouvelle newsletter que vous envoyez. Vous devez donner envie à vos lecteurs de continuer à vous suivre chaque semaine. Vous devez lui apporter de la valeur, lui donner envie de rester abonné et de la partager..

Pour écrire une bonne newsletter, il n’y a rien de mieux que de s’inspirer des meilleures. 

Voici celles que je préfère :

  • La newsletter de David Perell, “Monday Musings”. Perell envoie un email tous les lundis, avec ses réflexions et toutes les choses intéressantes qu’il a apprises. Il écrit d’excellents articles. Je recommande également de le suivre sur Twitter.
  • La newsletter de Ryan Holiday. Holiday envoie deux types de newsletter. Une recommandation mensuelle de lecture, toujours passionnante et remplie de pépites. Ainsi que les derniers articles qu’il rédige, de temps en temps. 
  • La newsletter de Tim Ferriss. Doit-on encore le présenter ? Ferriss envoie un condensé de ressources sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, sous forme de bullet-points, tous les vendredis.
  • La newsletter d’Andrew Chen. Très axé startup, entrepreneuriat, growth et Silicon Valley. Chen partage les longs essais qu’il écrit. C’est passionnant, brillant et très bien documenté. 

Ces exemples enseignent deux choses : 

1. Il n’y a pas de modèle type pour une newsletter réussie. Format long. Format court. Bullet-points. Recommandations. Contenu personnel. Il n’y a pas de règle. Appropriez-vous un format. Faites-en votre marque de fabrique. 

2. Seul le fond est important. À moins que vous ne soyez graphiste ou designer (et encore), l’aspect visuel de votre newsletter n’a aucune importance. Concentrez vos efforts à délivrer le meilleur contenu possible pour vos lecteurs.

Quels outils pour construire votre liste email ?

1. Centraliser votre liste et envoyer des emails

J’utilise Mailchimp.

Quand j’ai créé mon compte, il y a 3 ans, l’outil permettait de faire énormément de choses gratuitement.

Aujourd’hui, certaines options proposées par Mailchimp, comme le fait de pouvoir créer plusieurs sous-listes, sont devenues payantes. Je n’utilise pas cette option, donc cela ne me pose pas de problème.

Je n’ai jamais payé 1 centime pour collecter des emails ou envoyer ma newsletter hebdomadaire. 

Si vous souhaitez faire comme moi, à savoir :

  • regrouper vos adresses emails dans un seul outil
  • envoyer un email en quelques clics à toute votre liste
  • avoir des statistiques (taux d’ouverture, de clics, désinscriptions, etc) en un coup d’oeil
  • avoir des intégrations avec pratiquement tous les autres outils marketing (WordPress, Shopfiy, etc)
  • le tout accessible gratuitement, via une interface intuitive et simple à comprendre

Mailchimp est un outil parfait, qui répond pleinement à ces besoins.

2. Les outils pour collecter des adresses email

Il existe de nombreux outils différents pour capturer les adresses email de vos visiteurs.

Dans la plupart des cas, l’outil que vous utilisez pour centraliser votre liste vous donne également la possibilité de collecter des adresses email. 

  • Mailchimp 

Mailchimp me permet de créer une page que je peux customiser, ainsi que de générer un petit bout de code que je mets sur mon site et qui est directement relié à ma liste.

formulaire capture d'email homepage

  • Upscribe

Upscribe est un outil de capture très utilisé sur Medium. Je l’utilise pour générer le formulaire que je mets sous mes (feu) articles Medium. 

formulaire capture email

Pourquoi Upscribe ? Car il s’intègre particulièrement bien avec Medium. Il suffit de copier / coller le lien du formulaire à l’endroit désiré et l’intégration se fait automatiquement. 

Ensuite, il faut paramétrer Upscribe pour stocker les adresses collectées sur l’outil que vous utilisez (pour moi, Mailchimp).

  • Hustle

Hustle est un plugin WordPress qui me permet de gérer les pop-ups de mon site (exit-intent et apparition au bout de quelques secondes, que j’évoque plus haut).

Je ne suis pas satisfait à 100% de l’outil, j’ai l’impression qu’il ne fait pas exactement ce que je lui demande.

Je sais que Sumo est un bon plugin pour créer facilement des pop-ups sous WordPress ; il y a des chances que je change prochainement.

Envoyer une newsletter à 200 000 personnes chaque semaine

J’ai rejoint LiveMentor il y a deux ans en tant que Copywriter.

L’une de mes missions est d’aider Alexandre Dana, CEO de LiveMentor, à rédiger la newsletter hebdomadaire que l’on envoie aux 200 000 entrepreneurs qui se sont inscrites à nos formations.

Pendant très longtemps, Alexandre envoyait lui-même ces newsletters. Le projet commençait à prendre de l’ampleur et il avait besoin que je l’aide à les envoyer avec lui.

Depuis 2 ans, nous les écrivons à tour de rôle.

Au début, nous avions hésité à utiliser deux noms d’expéditeurs différents (“Alexandre Dana de LiveMentor” et “Valentin Decker de LiveMentor“), mais par soucis de cohérence et de simplicité, nous envoyons nos newsletters avec le pseudonyme “Alexandre Dana de LiveMentor”.

Chaque semaine, nous racontons les histoires des porteurs de projet que nous accompagnons. Nous écrivons sur l’entrepreneuriat. Nous partageons notre vision du Marketing.

Cette newsletter est clef pour LiveMentor. Elle nous permet de conserver un lien direct avec notre communauté suivent. C’est un moyen unique pour présenter nos nouveaux programmes de formation.

Notre mot d’ordre est simple : toujours apporter de la valeur à nos lecteurs. Même s’ils ne sont pas directement concernés par les histoires que l’on raconte (nous accompagnons des gens aux profils très variés), ils doivent avoir le sentiment d’avoir appris quelque chose.

Pour moi, c’est une opportunité exceptionnelle de m’adresser à plusieurs centaines de milliers de personnes d’un coup. Et les nombreux retours que l’on reçoit chaque semaine sont hyper motivants.

 

Voilà, j’ai essayé d’être le plus complet possible sur la construction d’une liste email. S’il vous reste des questions, on en discute dans les commentaires de l’article !

Ah, et dernière chose. Si ce contenu vous a plu, n’hésitez pas à me laisser votre adresse email. 😁