Turning pro steven pressfield

Il y a quelques mois, j’avais lu “The War of Art” de Steven Pressfield et j’avais adoré.

L’auteur y décrit le combat permanent que tous les artistes mènent contre “La Résistance”.

Turning Pro” est un autre livre non-fiction de Steven Pressfield (je reviens sur sa carrière un peu plus bas).

Pressfield détaille la manière avec laquelle les artistes surmontent la Résistance : ils deviennent des professionnels.

La thèse du livre tient dans la différence entre celui qu’il appelle l’amateur et le professionnel. Un amateur :

  • Se laisse aller à ses addictions en tout genre : divertissements en tout genre, alcools, sexe, etc…
  • Ne possède ni cadre ni habitudes régulières dans sa vie
  • Se complait dans la médiocrité et le semi-échec
  • Fantasme sur sa vie rêvée, comme une vision inatteignable
  • Inconsciemment, pense avoir besoin des autres pour réussir
  • Possède une haute estime de lui-même et est sûr de ses forces
  • Se concentre sur le résultat de ses actions, plutôt que le processus qui a mené au résultat

Pour Pressfield, un professionnel :

  • Fait son job tous les jours, quoi qu’il arrive
  • Est patient et oriente ses actions vers le long terme
  • Est conscient de ses failles et de ses faiblesses
  • N’accorde aucune importance au regard des autres
  • Se construit un cadre de travail solide autour de lui
  • Dédie sa vie à la maîtrise de son art
  • Ne se trouve pas d’excuses
  • Se concentre uniquement sur le processus

Ce qui différencie l’amateur et le professionnel réside uniquement dans l’approche mentale qu’il a de son art. 

La transition entre ces deux modes de pensée est douloureuse. C’est une décision consciente à prendre.

Sur le moment, cette transition donne l’impression d’être un enfer. Elle nous laisse nu, sans défense face à nos anciennes croyances (que l’on ne croit plus). On abandonne la vision que l’on avait de nous-même et on perd nos repères. Une partie de nous meurt.

Il ne reste plus que la vérité face à nous.

À nous de nous en saisir et d’agir comme des professionnels.

Le livre met un peu de temps à démarrer, mais ensuite il est génial. Je le recommande vivement à tous ceux qui exercent une activité créative, quelle qu’elle soit.

Je trouve que cette idée d’agir comme un professionnel au regard de son art est très puissante. Elle donne l’impression d’être au contrôle.

“Before we turn pro, our life is dominated by fear and Resistance. We live in a state of denial. We are denying the voice in our heads. We’re denying our calling. We’re denying who we really are. We’re fleeing from our fear into an addiction or a shadow career.

What changes when we turn pro is we stop fleeing. We stop running from our fears. We turn around and face them.”

– Steven Pressfield

Je finis par un petit mot sur Steven Pressfield lui-même.

C’est un immense auteur, auteur de nombreux succès littéraires et romans historiques : Gates of FireTides of War, Last of the Amazons ou encore Alexandre le Grand : La Campagne afghane. Il a également écrit de nombreux scénarios de films et est citoyen d’honneur de la ville de Sparte.


Le reste de mes lectures :

1- Hedge – Nicolas Colin
2- Biographie de Michel de Montaigne – Stefan Zweig
3- Le Comte de Monte-Cristo – Alexandre Dumas
4- Living and Dying on the Internet – Alex Day
5- Doctom Secrets – Russel Brunson

6- Le joueur d’échecs – Stefan Zweig
7- 
The War of Art – Steven Pressfield
8- Martin Eden – Jack London
9- 11 Rings – Phil Jackson

10- The Autobiography – Gucci Mane
11- jouer sa peau – Nassim Taleb
12- La Mano Negra – Romain Molina
13- Porn Valley – Laureen Ortiz

14- This is Marketing – Seth Godin
15- Expert Secrets – Russel Brunson
16- The Messy Middle – Scott Belsky
17- La Vingt-Cinquaine – Rodolphe Dutel
18- Building Strong Brands – David A Aaker

Ne manquez aucun article !Écriture, Marketing & Créativité