River of Doubt Candice Millard

Théodore Roosevelt a été Président des Etats-Unis (le 25e et le 26e), de 1901 à 1909.

En 1912, il décide de briguer un troisième mandat. C’était un Président extrêmement populaire.

Mais pour ces élections, il a fait le choix de se placer en opposition aux deux partis principaux (Roosevelt était un Républicain) et de faire cavalier seul.

Il échoue. C’est un choc pour lui.

À ce moment, il a déjà une longue carrière politique derrière lui. Il a besoin d’aventure.

Roosevelt est un explorateur dans l’âme.

Il était déjà parti chasser le lion en Afrique. Cette fois, il décide de partir faire un tour en Amérique du Sud. 

Il rassemble un équipage composé de spécialistes du continent alors assez méconnu, de scientifiques et de naturalistes (ainsi que de son fils).

L’un des objectifs de l’expédition est de ramener de nouveaux spécimens (animaux, oiseaux, plantes, etc) pour compléter la collection du Musée d’histoire naturelle de New York. À la base, ils souhaitaient simplement faire un tour sur le continent. 

Mais ils changent leurs plans en cours de route et décident de se rendre dans une région du Brésil qui n’a jamais été explorée et qui ne figure pas sur la carte de l’Amérique du Sud. Roosevelt et son équipe équipage décident de remonter le cours de la “Rio da Duvida” (“rivière des doutes“, en français).

Nous sommes au début du XXème siècle et il existe encore des vastes parties de l’Amérique du Sud que personne ne connaît (à part les tribus indiennes qui y vivent). Je trouve ça dingue, c’était il y a 100 ans !

À titre comparaison, cette rivière fait la même taille que le Rhin.

Image associée

 

The River of Doubt” de Candice Millard raconte l’histoire de cette expédition, qui frôle la catastrophe.

L’équipage fait face à de nombreux dangers.

Roosevelt est atteint et malaria et est à deux doigts de mourrir. Des rapides broient leur canoës. Les animaux et insectes de la jungle s’en prennent à eux. Ils empiètent sur le territoire de nombreuses tribus indigènes. Les hommes sont proches de mourrir de faim. Un des membres de l’expédition devient fou et en tue un autre.

Roosevelt s’en sort finalement vivant. Pour célébrer son exploit, la rivière a été rebaptisé “Rio Roosevelt” en son honneur.

Bonne lecture. Très prenante et intéressante. L’auteur prend le temps d’expliquer les différents enjeux (géographiques, scientifiques, historiques, etc) de chaque situation.

 

Ne manquez aucun article !Écriture, Marketing & Créativité