the messy middle scott belsky

Scott Belsky est un entrepreneur américain, reconverti en investisseur. Il a fondé Behance qui a été racheté par Adobe en 2012, pour $150 Millions. Parmi ses investissement, on retrouve Uber, Pinterest ou encore Periscope.

Dans son dernier livre “The Messy Middle“, Belsky se sert de ces nombreux succès pour parler de ce qu’il appelle le “Messy Middle” : cette phase de la vie d’un projet qui se situe après l’excitation du lancement et avant le soulagement de fin.

C’est la partie la plus difficile de tout projet et celle dont on parle le moins.

On parle des sorties en bourse, des rachats et des levées de fonds, mais assez peu du chemin que doit emprunter l’entrepreneur pour arriver jusque là.

C’est dans le “Messy Middle” que tout se joue. On doit naviguer sa barque comme on peut, en pleine mer. On doit surmonter les obstacles, prendre les bonnes décisions au bon moment et faire des choix difficiles, pour se rapprocher de l’objectif final.

Le livre est découpé en de nombreux chapitres très courts, qui couvrent tous les sujets importants de la vie d’un projet :

  • Comment renforcer sa résistance ?
  • Comment optimiser son projet pour le long terme ?
  • Comment recruter et former une équipe ?
  • Comment créer un produit ?
  • Comment créer une culture d’entreprise forte ?
  • Comment planifier et prendre des bonnes décisions ?
  • Comment se construire un avantage compétitif durable ?
  • Comment approcher la dernière ligne droite ?

Belsky est très transparent sur son aventure et n’hésite pas à se flageller pour les erreurs commises.

Quelques citations que je retiens :

“Self-awareness starts with the realization that when you’re at a peak or in a valley, you’re not your greater self. When things are going well, ego gets the best of you. When times are tough, insecurities run rampant for everyone involved.”

 

“Self-awareness means being permeable. An undeniable theme among founders I’ve worked with is that the less defensive they are, the more potential they have.”

 

“Playing the long game requires moves that don’t map to traditional measures of productivity.”

 

“If we have a good quarter, it is because of the work we did 3, 4, 5 years ago, not the work we did in this quartier” (celle-ci est de Jeff Bezos).

 

“The best way to complain is to make things. When you find yourself frustrated or critical, channel that energy into persistent creation. If it’s not your job, pursue it anyway.”

 

“Creativity comes from unlikely juxtapositions.”

 

“There are 2 ways to build a network and source signal : growing surface area or going deep. In the beginning of your career, optimize for surface area. You’ll want to meet many people from all levels and angles of your industry and those ancillary to it.”

 

“Never assume that what worked before will work again.”

Un livre inspirant, que j’ai trouvé être dans la lignée de “The hard things about hard things” de Ben Horrowitz.

Ne manquez aucun article !Écriture, Marketing & Créativité