Lire un livre par semaine est l’un des meilleurs investissements en temps que l’on puisse faire au cours de sa vie.

Il n’y a pas vraiment de débat sur les vertus de la lecture et nombreux sont ceux qui aimeraient adopter une habitude similaire.

Mais lire un livre par semaine a l’air d’un énorme investissement en temps.

Comment s’y prendre ? Surtout quand notre rythme habituel de lecture ressemble plutôt à un livre tous les 6 mois.

Avec les bonnes méthodes, je suis convaincu que tout le monde peut le faire.

Je n’ai jamais été un grand lecteur pendant ma jeunesse et mes études. Je m’y suis mis assez tard et j’ai progressivement adopté cette routine. Cela a été le meilleur investissement que j’ai fait. 

Dans cet article, je vais vous expliquer comment vous y prendre.

Mais avant cela, laissez-moi vous rappeler pourquoi la lecture est fondamentale.

Pourquoi lire un livre par semaine ?

On répète souvent qu’il est très important de se spécialiser pour devenir très bon dans un domaine. C’est vrai.

Mais c’est tout aussi important de disposer d’un socle de connaissances générales, sur lesquelles vous pourrez ensuite vous appuyer et construire sereinement.

La lecture est le meilleur moyen d’acquérir cette base de culture, sur des sujets très variés.

Si vous vous hyper-spécialisez très tôt, vous prenez le risque de ne savoir faire qu’une seule chose, ce qui peut devenir problématique si cette chose disparaît ou perd en importance.

Être capable de raisonner sur plusieurs niveaux est très précieux, surtout dans un monde qui se complexifie autant.

La lecture est une énorme source d’inspiration. Quand on entreprend ou que l’on monte des projets, le chemin à suivre est loin d’être évident. Lire les parcours de personnes qui ont fait un voyage similaire est très éclairant. À ce titre, certaines biographies sont de véritables trésors : Benjamin Franklin, Warren Buffet, Phil Knight, Montaigne ou encore Winston Churchill. Elles rassurent. Elles nous montrent que les trajectoires suivies par ces personnes étaient loin d’être linéaires et sans encombres.

Lire, c’est s’exposer à de nouvelles idées et s’ouvrir l’esprit. À titre personnel, j’aime varier mes lectures et me diriger vers des livres qui n’ont rien à voir entre eux. C’est un excellent moyen pour devenir plus créatif et mixer des idées qui n’ont aucun rapport entre elles.

Creativity comes from unlikely juxtapositions” – Nicholas Negroponte

Pour bien écrire, il faut d’abord lire beaucoup. La mise en place d’une rigueur de lecture est certainement ce qui m’a le plus aidé à devenir copywriter. C’est ce qui me permet d’écrire des meilleurs articles de blog chaque semaine.

Enfin, et c’est non-négligeable, une fois qu’on l’a pleinement intégrée dans son quotidien, la lecture devient un vrai plaisir. Presque une addiction.

Venons-en à la question qui nous intéresse.

Comment lire un livre par semaine ?

1. Faire de la lecture une priorité

Quand on souhaite lire un livre par semaine, la première chose à faire est de construire un socle d’habitude durable dans le temps. Ce sont les fondations de tout ce qui va suivre.

Pour cela, vous devez placer la lecture très haut dans le classement des priorités de votre journée.

Je suis convaincu qu’il n’y a pas de questions de temps. Uniquement des questions de priorités.

Je n’ai pas le temps de lire” n’est pas un argument valable. C’est juste une excuse.

Certains arrivent à accomplir davantage de choses que d’autres. Pourtant, nous possédons tous le même nombre d’heures dans une journée. Je remarque d’ailleurs que plus une personne en fait, plus elle est capable d’en faire davantage. Et que moins elle en fait, moins elle dégage du temps pour faire.

Si on décide que la lecture est prioritaire, on lui accorde du temps et on lui trouve une place dans notre quotidien.

De manière mécanique, cela signifie que l’on va accorder moins d’importance et de temps à un autre élément. Il faut faire un sacrifice quelque part.

Cela est d’ailleurs valable peu importe ce que l’on souhaite faire. Nous avons peu de contrôle sur le nombre d’heures disponibles dans notre journée. Par contre, nous pouvons décider de la manière avec laquelle nous les utilisons. 

La question devient alors : Voulez-vous vraiment lire un livre par semaine ?

Si oui, on continue.

2. Découper la lecture et en faire une habitude quotidienne

Pour lire un livre par semaine, il y a deux grandes méthodes :

  • On peut le lire en un bloc de 4 ou 5 heures de suite, le week-end
  • On peut découper la lecture en petits morceaux, chaque jour

Je recommande la deuxième méthode. D’abord parce qu’elle est beaucoup plus simple à mettre en place (il m’est impossible de rester concentré 5 heures de suite sur quoi que ce soit), ensuite parce qu’elle permet de créer un socle de routine.

Pour lire un livre de 200 pages, il suffit de lire 30 pages par jour.

En fonction de votre vitesse de lecture, cela correspond à environ 45 – 60 minutes de lecture.

Si on décompose encore, c’est facilement atteignable en 3 sessions de 20 minutes de lecture. Une le matin, une le midi, une le soir.

C’est le rythme que j’essaie de tenir chaque jour :

  • Je lis 20 minutes dans le métro, en allant au travail
  • Je lis 30 minutes avant de me coucher le soir
  • J’essaie de me lever 20 minutes plus tôt le matin, pour lire (je n’y arrive pas toujours)
  • Je lis parfois 15 à 20 minutes, pendant la pause de midi

À la fin de la semaine, j’ai lu mon livre. En sachant que si je manque certains jours, je peux compenser le week-end en lisant un peu plus.

C’est à la portée de tout le monde.

3. Utiliser les moments creux d’une journée

Nous avons tous des moments de creux dans nos journées : temps de transports, attente en tout genre, pause du midi, etc.

Plutôt que de sortir machinalement son téléphone pour faire défiler les feeds infinis d’Instagram ou Facebook, utilisons ces moments pour creux pour sortir un livre. Toute occasion est bonne pour avancer de 5 ou 10 pages.

À la fin de la semaine, les pages et les minutes de lectures s’accumulent. Votre objectif sera accompli.

4. Comportez-vous comme un professionnel

Vous voulez être sérieux avec la lecture ? Comportez-vous comme un professionnel.

Ne traitez pas la lecture comme un loisir ou un passe-temps. Considérez cette activité comme faisant partie intégrante de votre job et de votre journée.

Soyez présent tous les jours, ne soyez pas en retard et ne vous trouvez pas d’excuse. Un professionnel fait le job, quoi qu’il se passe.

Imposez la lecture à votre environnement direct et n’attendez pas d’être “d’humeur à lire”. Ne soyez pas dépendant de conditions extérieures et ne vous laissez pas piéger par l’impression de flemme.

Au début, ce sera difficile. La Résistance vous empêchera de vous y mettre sérieusement et essaiera de vous distraire par tous les moyens. Faites-vous violence. Plus vous pratiquerez, plus cela sera facile. C’est comme à la salle de sport, sauf que c’est votre cerveau qui travaille.

Devenez un professionnel de la lecture.

5. Trouvez un compagnon de lecture

C’est beaucoup plus simple d’adopter une habitude quotidienne quand on a quelqu’un avec qui la partager. Votre environnement direct a énormément d’importance.

Entourez-vous de personnes qui partagent vos ambitions et vos objectifs de lecture.

Sur ce sujet, j’ai la chance de côtoyer régulièrement Alexis, Alexandre et Killian.

Discutez, partagez vos lectures et échangez-vous des livres. Cela vous forcera à vous dépasser et vous motivera quand vous aurez un peu moins envie de lire.

Créez une émulation et installez une petite “compétition” saine entre vous. Vous vous tirerez mutuellement vers le haut.  

Conclusion

Cela peut paraître exagéré mais la lecture est devenue une obsession pour moi. Il n’y a pas un jour où je ne lis pas. Quand cela arrive, je me couche avec un goût d’inachevé et je compense le lendemain.

La lecture doit devenir un réflexe, une variable incompressible de votre journée. Au moindre moment de creux ou de trou, sortez un livre et lisez dix pages. Toutes ces pages et ces minutes vont s’additionner.

Les résultats ne seront pas immédiats. Ce n’est pas en allant à la salle de sport une ou deux fois que vous construirez des muscles.

Mais au bout de quelques mois et de plusieurs dizaines de livres, vos pensées vont se clarifier et vous commencerez à sentir les nombreux bienfaits de la lecture.

Une dernière chose.

Avant la lecture de cet article, vous vous attendiez peut-être à ce que je vous parle de techniques et de hacks de “speed reading”.

Mais non.

Oui, il existe des méthodes et des “hacks” pour apprendre à lire davantage de mots par minutes.

Je vous les déconseille. J’ai déjà essayé d’utiliser ce genre de pratiques et je n’ai pas apprécié l’expérience. Cela rend la lecture très “mécanique” et supprime tout le plaisir que l’on peut y trouver.

Surtout, cela serait comme expliquer à une personne qui prend ses premières heures de conduite que la voiture possède une 6ème vitesse. Cela n’a aucun intérêt à ce stade. Il faut d’abord assimiler les fondamentaux.  

J’espère que cet article vous sera utile.

Vous ne savez pas quoi lire ? J’écris des résumés des livres que je lis. Allez jeter un coup d’oeil !