On nous a toujours appris à faire attention à ne contrarier personne. À rester dans le rang pour ne pas risquer notre place. À suivre le mouvement et à ne pas le questionner.

Dans la plupart des cas, ce conseil est très pertinent. Il a permis de rendre nos sociétés vivables et de créer de la cohésion.  

Mais en tant que créateur, nous devons développer un point de vue unique. Nous devons adopter une position différente pour rassembler.

Sur certains points, nous devons avoir des positions tranchées et “extrémistes”.

Cela ne veut pas dire qu’il faut se comporter comme un idiot irrespectueux.

Cela signifie que certains sujets doivent devenir nos combats. Que l’on doit se battre et affirmer nos valeurs. Poser des questions. Bousculer et remettre en cause les cadres établis. Se mettre en opposition à une certaine vision des choses et catégorie de personnes.

Cela ne plaira pas à tout le monde. C’est normal.

Qu’il s’agisse d’une grande idée, d’un concept philosophique, ou d’un mode de vie, le schéma se répète souvent. Les mouvements se construisent en opposition à un ennemi.

Lorsque l’on propose une alternative, on se met à dos les fervents supporters de l’existant. C’est parfaitement sain. C’est un signal que notre message met le doigt sur quelque chose.

Toutes les plus grandes avancées étaient d’abord immensément controversées.

Mieux vaut 100 fans qui adhèrent complètement à un discours tranché et quelques haters, que 1 000 personnes moyennement intéressées, qui se soucient guère de notre art.

La manière intelligente de faire est de ne pointer personne du doigt, mais de le faire subtilement. De nommer une catégorie de gens, sans nommer directement les personnes.

Dans ses premières publicités, Apple s’adressait aux rebelles, aux geeks et aux créatifs. Sans les mentionner directement, ils avaient comme ennemi ceux qui agissent en faveur du statut-quo ; les non-créatifs. Personne ne voulait être identifié à cette deuxième catégorie. Apple est devenu un étendard de la première et a gagné des ultras fans pour la vie.



Cet article fait partie du nouveau livre que je suis en train d’écrire en public. Laissez moi votre email pour ne rien manquer et découvrez les détails du projet sur cette page.