Quand on démarre, il nous arrive d’avoir envie de créer des choses, sans forcément savoir quoi.

On possède une vague idée de ce qui nous intéresse, sans parvenir à lui donner une forme ou un angle particulier.

C’est normal et parfaitement sain.

Les bonnes idées viennent en chemin.

On commence à avancer, on met un pas devant l’autre et on se rend compte qu’il ne nous mène pas dans la bonne direction.

On capitalise alors sur cette leçon pour faire évoluer notre trajectoire et nous rapprocher de notre destination finale. 

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai une vague idée de la version définitive de ce livre.

Je sais de quoi j’ai envie de parler et à quelle catégorie de personnes je m’adresse. 

Mais j’ai commencé le Marketing bien avant sa préparation et sa (future) sortie.

Je l’ai commencé il y a 3 ans, lorsque j’ai publié mes premiers articles de blog sur la plateforme Medium et récupéré mes premières adresses email.

Depuis, je n’ai pas cessé de travailler sur mon Marketing, de communiquer, de me rendre visible, de publier des articles et de développer mon audience. Même si je n’avais aucune idée que cela allait me mener à l’écriture de livres (celui-ci est mon deuxième).

Je sais que cela paraît étrange.

On peut avoir peur de se mettre en avant, ne pas être satisfait de son niveau de compétence et être victime du syndrome de l’imposteur. C’était mon cas.

Mais il faut y aller malgré tout. Commencer à rassembler notre tribu, avant même d’avoir quelque chose à leur proposer.

Comme les relations et le réseau professionnel, il faut commencer à les construire avant d’en avoir besoin.

Suivons nos intérêts, apportons de la valeur à un petit groupe de personnes et construisons notre audience au fur et à mesure.

Le produit que l’on va créer sera une conséquence du chemin que l’on va parcourir. Il sera le fruit de l’unique combinaison entre :

  • ce que l’on veut faire
  • les compétences que l’on a développées
  • les besoins de notre audience

Mais pour cela, il faut commencer à se mettre en chemin et accepter de ne pas savoir où l’on va.

 



Cet article fait partie du nouveau livre que je suis en train d’écrire en public. Laissez moi votre email pour ne rien manquer et découvrez les détails du projet sur cette page.