Il y a 20 ans, ce livre que je prépare n’aurait pas pu exister.

Il y a 20 ans, la seule manière de vivre en tant que créateur était d’être une superstar.

Il y a 20 ans, pour être découvert par le public, nous n’avions pas d’autre choix que d’être en magasin, sur des étagères dont l’espace est limité.

Par rapport aux artistes à succès, nous ne faisions pas le poids. Le Directeur du Magasin avait l’obligation rentabiliser chaque centimètre d’espace. Il ne pouvait pas se permettre de mettre en rayon des artistes que personne ne connaît et qui ne lui rapportent pas d’argent.

Il y a 20 ans, il fallait avoir des centaines de milliers de fans pour exister.

On était soit une superstar, soit un inconnu.

C’était difficile, pour ne pas dire impossible, d’exister entre les deux.

Depuis, Internet est apparu et les choses ont changé.

Une nouvelle vague de créateurs est apparue. Ils ne sont ni riches, ni connus du grand public. Mais ils vivent de leurs créations en toute indépendance, grâce à 1 000 vrais fans.

Kevin Kelly est le premier à avoir théorisé cela, en 2008, dans un article de blog intitulé “1 000 true fans”.

Grâce à Internet, n’importe qui peut distribuer gratuitement sa musique, ses vidéos ou son livre. La distribution n’est plus un facteur bloquant pour un petit créateur.

Cela signifie que l’on peut construire une communauté de fans autour de nous et de notre travail.

Kelly fait les calculs : si le créateur parvient à rassembler 1 000 “vrais fans” et que ceux-ci lui achètent pour 50€ de produits chaque année, cela lui fait un salaire.

Mettons de côté de l’aspect financier. Le simple fait de se demander comment rassembler 1 000 vrais fans est libérateur.

Nul besoin de se mettre la pression pour plaire à tout le monde.

Nul besoin de devoir accumuler des millions de fans et de devenir célèbre.

D’un coup, cela devient accessible à tout le monde.

Il suffit de trouver 1 000 personnes qui possèdent les mêmes goûts que nous et de leur apporter de la valeur.

Il suffit de faire en sorte que 1 000 personnes adorent ce que l’on fait.

C’est possible.



Cet article fait partie du nouveau livre que je suis en train d’écrire en public. Laissez moi votre email pour ne rien manquer et découvrez les détails du projet sur cette page.

Ne manquez aucun article !Écriture, Marketing & Créativité