J’ai peur d’être prétentieux

J’aime écrire, mais j’ai peur de passer pour un prétentieux.

C’est un jeu d’équilibriste de tous les instants.

Comment affirmer des idées, sans être celui qui donne des leçons ?

 

Comment aborder des sujets, sans tomber la caricature de celui-ci qui sait tout et se place au-dessus des autres ? 

Plus jeune, j’ai eu tendance à avoir ce genre d’arrogance. Quand j’y repense, j’ai un peu honte de moi. Je mettais un point d’honneur à avoir tout le temps raison.

Aujourd’hui encore, il m’arrive de tomber dans ce travers. Mais je lutte activement contre, et j’ai fait beaucoup de progrès avec ce côté de ma personnalité. Je suis convaincu que cultiver le doute est essentiel pour se remettre en question et progresser dans ce que l’on fait.

Je sais que je ne sais pas grand-chose.

Mais quand il s’agit d’écrire, c’est difficile.

J’essaie d’être le plus humble possible dans ce que je fais. Mais ce n’est pas toujours une attitude tenable. Parce qu’en affirmant les choses à demi-mot, elles perdent en impact. Je dilue mon discours avec des précautions inutiles.

Alors j’ai un peu décidé de m’en foutre de ce que les gens pensent de moi. Mais ça aussi, c’est dur.

Diffuse l'amour autour de toi 💕

One Reply to “J’ai peur d’être prétentieux”

  1. C’est clair surtout qu’on a à traiter le paradoxe suivant:

    1. les exemples de réussite se trouvent généralement aux USA
    2. l’Europe reste somme toute assez pudique, c’est pas facile de se mettre en avant.

    De manière générale, les gens ne t’en voudront pas d’être ou de paraître quelque fois prétentieux. Ils s’agaceront si tu prétends tout savoir sur tout, tout le temps. Ton audience te suit surtout pour ta progression et celle-ci n’est pas linéaire.

    Tu as le droit d’emprunter des chemins douteux (volontaires ou non), dont celui de la prétention.

    Mais surtout, je pense qu’on peut (presque) tout se permettre du moment où on écrit à l’encre de son sang, ses larmes ou sa sueur.

Leave a Reply